Recipe – Khobz Mokli – French toast, Mohamed’s way – Pain perdu façon Mohamed

Khobz Mokli

© Julie Mayer

Khobz Mokl, in Tunisian, means “fried bread”. It is the name of the preparation Mohamed cooks sometimes for week-end breakfasts.

Tunisian French toasts? Maybe! Although Meriem, Mohamed’s wife, had never heard of the recipe before she met Mohamed and although I can find no example on the Web of such recipe.

In fact, this recipe is a very special one for Mohamed:

<p><a href=”http://vimeo.com/62946103″>KHOBS MOKLI, PAIN PERDU TUNISIEN / TUNISIAN FRENCH TOASTS</a> from <a href=”http://vimeo.com/user5199025″>Julyinengland</a&gt; on <a href=”http://vimeo.com”>Vimeo</a&gt;.</p>

To make it you need bread cut in slices (baguette or any other white flour bread), a bowl of milk and 3-4 eggs mixed in another bowl, oil for deep frying + about 150 g sugar and water :

- Soak bread in milk

- Cover bread dunking it in the egg mix

- Deep fry in a frying pan

- Meanwhile, make a “coulis” : 1 dose of sugar + 1,5 dose of water in a pan. Cook until the sugar is melted and the preparation is boiling, but not until it transforms into caramel (= it should remain transparent).

- Pour the coulis on the bread pieces and let dry for a few minutes before serving.

Result: inside, the bread is melty. Outside, it is hard and sweet. Globally, it is delicously irresistible.

You make 25, you eat 25. Within a few hours.

Khobz Mokli signifie en tunisien, “pain frit”. C’est le nom de ce que prépare Mohamed pourles petits-déjeuner du week-end.

Du pain perdu tunisien ? Peut-être ! Bien que Meriem, la femme de Mohamed, n’avait jamais entendu parler de cette recette avant qu’elle rencontre Mohamed, et bien que je ne trouve aucun exemple d’une telle recette sur le Web.

En fait, cette recette a une histoire particulière pour Mohamed :

<p><a href=”http://vimeo.com/62946103″>KHOBS MOKLI, PAIN PERDU TUNISIEN / TUNISIAN FRENCH TOASTS</a> from <a href=”http://vimeo.com/user5199025″>Julyinengland</a&gt; on <a href=”http://vimeo.com”>Vimeo</a&gt;.</p>

Pour réaliser cette recette, vous aurez besoin de pain coupé en tranches (baguette ou tout autre type de pain blanc), d’un bol de lait, de 3-4 œufs battus dans un second bol,  d’huile pour frire + environ 150 g de sucre et un peu d’eau :

- Tremper le pain dans le lait

- Recouvrir le pain du mélange d’œufs

- Frire dans une poêle

- Pendant ce temps, préparer le coulis : 1 dose de sucre + 1,5 dose d’eau dans une casserole. Faire chauffer. Le mélange doit bouillir mais doit rester transparent (on ne fait pas un caramel, quoi).

- Verser le coulis sur les morceaux de pain et laisser refroidir un peu avant de servir.

Résultat : le pain est très moelleux dedans et dur et sucré à l’extérieur. Globalement, c’est irrésistiblement bon.

Vous en faites 25, vous en mangez 25. en l’espace de quelques heures.

khobz Mokli

© Julie Mayer

Khobz Mokli

© Julie Mayer

Khobz Mokli

© Julie Mayer

Moroccan vibes breakfast in Alfortville (France)

This is Mohamed’s breakfast. we’ve got bread, olive oil for dunking, orange juice and coffee.

For me, the olive oil, for dunking bread or for cooking an omelette, has been the core ingredient of the breakfasts I have had in Morocco.

Voici le petit-déjeuner de Mohamed. Nous avons du pain, de l’huile d’olive pour le tremper, du jus d’orange et du café.

Pour moi, l’huile d’olive, qu’elle ait été utilisée pour tremper le pain ou pour cuire une omelette, reste l’ingrédient fort des petits déjeuners que j’ai mangés au Maroc.

mohamed s breakfast
© Mohamed

Hot chocolate recipe – Recette de chocolat chaud

There we go. If you like hot chocolate, here is a simple and powerful recipe I have found on the blog of the pâtisserie chef from Angelina salon de thé in Paris.

For 4 cups, you need:

- 150 g cooking chocolate, the darkest possible (from 55 to 70% cocoa)

- 550 g of whole milk (works ok too with semi-skimmed milk, if it makes you feel better ;-) )

- A vanilla pod.

You start boiling the milk with the opened vanilla pod, then let it cook slowly, covered, for a few minutes.

Remove the vanilla pod.

Add the chocolate cut in pieces and whisk the mix until it is smooth. The more you cook the mix, the more the hot chocolate will be onctuous.

Et voilà. Si vous aimez le chocolat chaud, voici une recette simple et puissante que j’ai trouvée sur le blog du chef pâtissier du salon de thé Angelina, à Paris.

Pour 4 tasses, il faut :

- 150g de chocolat pâtissier, le plus fort possible (de 55 à 70% de cacao)

- 550 de lait entier (cela fonctionne aussi pas mal avec du lait demi-écrémé, si cela vous fait vous sentir mieux ;-) )

- Une gousse de vanille.

Faire bouillir le lait avec la gousse fendue, puis couvrir en chauffant doucement pendant quelques minutes.

Retirer la gousse de vanille.

Ajouter le chocolat en morceaux et battre au fouet jusqu’à ce que le mélange soit bien fluide. Plus on passe de temps à cette étape, plus le chocolat sera onctueux.

HOT CHOCOLATE

© Julie Mayer

Breakfast in Batangafo (Central African Republic)

This is the breakfast of some people from Doctors Without Borders.

As Raquel calls it, it is the “Belle France” breakfast! Belle France is a French brand sold in some small supermarkets in France. It seems they have a good business in Batangafo.

We can also recognize “Elle & Vire” milk. I have learnt recently that this company (rather cooperative) from Normandy has invented the first long conservation milk (in 1968) = the one you can see here, also the kind of milk that is the most sold in France.

Some Vache Qui Rit = probably the most exported cheese in the world! Its tastes varies according to the country where it is sold.

And butter, sugar and jams.

Voici le petit-déjeuner de quelques personnes de Médecins Sans Frontières.

Le petit-déjeuner “Belle France” comme l’appelle Raquel ! Belle France est une marque française que l’on retrouve dans certains supermarchés de proximité en France. On dirait qu’il ont aussi un marché en République Centrafricaine !

On peut aussi reconnaître le lait “Elle & Vire”. J’ai appris récemment que cette entreprise (ou plutôt coopérative) normande, avait inventé le lait longue conservation (en 1968) = celui que l’on voit sur la table et également le type de lait le plus vendu en France.

De la Vache Qui Rit = probablement le fromage le plus exporté au monde ! Son goût varie selon le pays où il est vendu.

Et puis du beurre, du sucre et des confitures.

breakfast central african republic

© Raquel Villaecija & Alberto Rojas Blanco

breakfast central african republic 2

© Raquel Villaecija & Alberto Rojas Blanco

breakfast central african republic 3

© Raquel Villaecija & Alberto Rojas Blanco

Breakfast in Plougastel (France)

Where to find some sun these days? Here is another breakfast in Brittany. We usually say it is a rainy place and then inhabitants from this beautiful region have great pleasure demonstrating that it is absolutely wrong.

This breakfast was eaten in a guesthouse in Plougastel, during a sunny week-end.

It is mostly a very French breakfast (baguette, croissants, jam and butter, coffee, hot chocolate). The Brittany twist hides inside the butter, which is deliciously salted. Oh, also in the style of the plates and bowls.

Où trouver le soleil ces jours-ci ? Voici un nouveau petit déjeuner en Bretagne. On dit souvent qu’il s’agit d’une région pluvieuse, et puis ses habitants ont grand plaisir à nous démontrer le contraire.

Ce petit déjeuner a été mangé dans une maison d’hôtes de Plougastel, au cours d’un week-end ensoleillé.

Il s’agit surtout d’un petit déjeuner à la française (baguette, croissants, confiture, beurre, café, chocolat chaud). La touche bretonne réside dans le beurre, délicieusement salé. Oh, également dans le style des assiettes et des bols.

table petit déjeuner

© Julie Mayer

croissants

© Julie Mayer

beurre confiture

© Julie Mayer

chocolat chaud hot chocolate

© Julie Mayer

parcours

© Julie Mayer

la cote the coast 1

© Julie Mayer

la cote the coast 2

© Julie Mayer

la cote the coast 3

© Julie Mayer

Indian breakfast in Paris rue du Faubourg Saint Denis (France)

Both of the breakfast eaters we are in this post miss breakfasts in India and in Malaysia. In both countries, you can eat for breakfast some typicall Indian dishes such as various kinds of breads, idlis, curries and chutneys, chai (Indian tea)….

We went to the rue du faubourg Saint Denis in Paris to have a taste of these nostalgic thoughts.

What you can see is a parotha (also called roti (“bread”) canai (from “chennai”) or prata in Malaysia), a bread made of weat flour and ghee (clarified butter), for which the cook has to masterize the skill of multilayering the mix before frying it.

The sauces that go with it are different here compared to the ones you get in Asia. Usually, you get a few curry sauces from the curry dishes that the cooks are also making for customers’ breakfast and lunch.

The bread is eaten using one hand; you pick up a piece, pour it in one of the sauce and eat it.

The drink that goes with the bread is the chai (teh tarik (“pulled tea” in Malaysia). It is made from black tea and condensed milk, which are pulled out of the container to mix them together and create froth on top.

Les deux mangeuses de petits déjeuners que nous sommes dans ce post ont la nostalgie des petits déjeuners en Inde et en Malaisie. Dans ces deux pays, vous pouvez manger au petit déjeuner des plats indiens typiques tels que différents types de pains, des idlis, des curries et des chutneys, du chai (thé indien)…

Nous sommes allées rue du faubourg Saint Denis, près de la gare du Nord, pour goûter à cette nostalgie.

Ce que vous pouvez voir est un pain parotha, (également appelé roti (“pain”) canai (du “chennai”) ou prata en Malaisie), c’est un pain fait de farine de blé et de ghee (beurre clarifié), pour lequel le cuisinier doit avoir un certain savoir faire, afin de créer plusieurs couches à partir de la pâte, qui devient feuilletée, avant de la frire.

Les sauces qui accompagnent le pain sont différentes ici de celles que l’on trouve en Asie. Normalement, on vous sert différentes sauces de curries, plats qui sont préparés en parallèle pour les clients au petit déjeuner ou au déjeuner.

Pour manger le pain, on en prélève un morceau à la main, puis on le trempe dans l’une des sauces avant de le manger.

La boisson qui accompagne ce pain est le chai (teh tarik (“thé tiré” en Malaisie). Il est constitué de thé noir et de lait concentré sucré, mélangés par de grands mouvements que réalise le préparateur, qui doit là encore maîtriser une certaine technique pour mélanger le thé de telle sorte qu’il devienne mousseux en surface.

breakfast parotha sauces

© Julie Mayer

breakfast parotha

© Julie Mayer

breakfast parotha chai

© Julie Mayer

breakfast Marie-Anne

© Julie Mayer

Breakfast in Bagan (Burma Birmanie)

Breakfast in Bagan, Burma

© Raquel Villaecija

Breakfast in Bagan, Burma

© Raquel Villaecija

Breakfast in Bagan, Burma

© Raquel Villaecija

Breakfast in Bagan, Burma

© Raquel Villaecija

Breakfast in Bagan, Burma

© Raquel Villaecija

This is a very disgusting breakfast !!!

Coffee with savoury things to eat, it tastes like the Spanish “porras”, but it is worse !

Not good for health I think, because it is over fried.

Anyway, this is the breakfast in Bagan (Burma), and that is what everybody had for breakfast in the cafes.

C’est un petit déjeuner très dégueulasse !!!

Du café avec des choses salées à manger, comme les “porras” espagnoles, mais en pire !

Pas bon pour la santé, je pense, car c’est trop frit…

En tout cas, c’est le petit-déjeuner a Bagan (Birmanie) et c’est cela que tout le monde prenait pour le petit-déjeuner dans les cafés.

Breakfast experience by Raquel and Alberto