Recipe – Khobz Mokli – French toast, Mohamed’s way – Pain perdu façon Mohamed

Khobz Mokli

© Julie Mayer

Khobz Mokl, in Tunisian, means “fried bread”. It is the name of the preparation Mohamed cooks sometimes for week-end breakfasts.

Tunisian French toasts? Maybe! Although Meriem, Mohamed’s wife, had never heard of the recipe before she met Mohamed and although I can find no example on the Web of such recipe.

In fact, this recipe is a very special one for Mohamed:

<p><a href=”http://vimeo.com/62946103″>KHOBS MOKLI, PAIN PERDU TUNISIEN / TUNISIAN FRENCH TOASTS</a> from <a href=”http://vimeo.com/user5199025″>Julyinengland</a&gt; on <a href=”http://vimeo.com”>Vimeo</a&gt;.</p>

To make it you need bread cut in slices (baguette or any other white flour bread), a bowl of milk and 3-4 eggs mixed in another bowl, oil for deep frying + about 150 g sugar and water :

– Soak bread in milk

– Cover bread dunking it in the egg mix

– Deep fry in a frying pan

– Meanwhile, make a “coulis” : 1 dose of sugar + 1,5 dose of water in a pan. Cook until the sugar is melted and the preparation is boiling, but not until it transforms into caramel (= it should remain transparent).

– Pour the coulis on the bread pieces and let dry for a few minutes before serving.

Result: inside, the bread is melty. Outside, it is hard and sweet. Globally, it is delicously irresistible.

You make 25, you eat 25. Within a few hours.

Khobz Mokli signifie en tunisien, “pain frit”. C’est le nom de ce que prépare Mohamed pourles petits-déjeuner du week-end.

Du pain perdu tunisien ? Peut-être ! Bien que Meriem, la femme de Mohamed, n’avait jamais entendu parler de cette recette avant qu’elle rencontre Mohamed, et bien que je ne trouve aucun exemple d’une telle recette sur le Web.

En fait, cette recette a une histoire particulière pour Mohamed :

<p><a href=”http://vimeo.com/62946103″>KHOBS MOKLI, PAIN PERDU TUNISIEN / TUNISIAN FRENCH TOASTS</a> from <a href=”http://vimeo.com/user5199025″>Julyinengland</a&gt; on <a href=”http://vimeo.com”>Vimeo</a&gt;.</p>

Pour réaliser cette recette, vous aurez besoin de pain coupé en tranches (baguette ou tout autre type de pain blanc), d’un bol de lait, de 3-4 œufs battus dans un second bol,  d’huile pour frire + environ 150 g de sucre et un peu d’eau :

- Tremper le pain dans le lait

- Recouvrir le pain du mélange d’œufs

- Frire dans une poêle

- Pendant ce temps, préparer le coulis : 1 dose de sucre + 1,5 dose d’eau dans une casserole. Faire chauffer. Le mélange doit bouillir mais doit rester transparent (on ne fait pas un caramel, quoi).

- Verser le coulis sur les morceaux de pain et laisser refroidir un peu avant de servir.

Résultat : le pain est très moelleux dedans et dur et sucré à l’extérieur. Globalement, c’est irrésistiblement bon.

Vous en faites 25, vous en mangez 25. en l’espace de quelques heures.

khobz Mokli

© Julie Mayer

Khobz Mokli

© Julie Mayer

Khobz Mokli

© Julie Mayer

Moroccan vibes breakfast in Alfortville (France)

This is Mohamed’s breakfast. we’ve got bread, olive oil for dunking, orange juice and coffee.

For me, the olive oil, for dunking bread or for cooking an omelette, has been the core ingredient of the breakfasts I have had in Morocco.

Voici le petit-déjeuner de Mohamed. Nous avons du pain, de l’huile d’olive pour le tremper, du jus d’orange et du café.

Pour moi, l’huile d’olive, qu’elle ait été utilisée pour tremper le pain ou pour cuire une omelette, reste l’ingrédient fort des petits déjeuners que j’ai mangés au Maroc.

mohamed s breakfast
© Mohamed

Breakfast in Batangafo (Central African Republic)

This is the breakfast of some people from Doctors Without Borders.

As Raquel calls it, it is the “Belle France” breakfast! Belle France is a French brand sold in some small supermarkets in France. It seems they have a good business in Batangafo.

We can also recognize “Elle & Vire” milk. I have learnt recently that this company (rather cooperative) from Normandy has invented the first long conservation milk (in 1968) = the one you can see here, also the kind of milk that is the most sold in France.

Some Vache Qui Rit = probably the most exported cheese in the world! Its tastes varies according to the country where it is sold.

And butter, sugar and jams.

Voici le petit-déjeuner de quelques personnes de Médecins Sans Frontières.

Le petit-déjeuner “Belle France” comme l’appelle Raquel ! Belle France est une marque française que l’on retrouve dans certains supermarchés de proximité en France. On dirait qu’il ont aussi un marché en République Centrafricaine !

On peut aussi reconnaître le lait “Elle & Vire”. J’ai appris récemment que cette entreprise (ou plutôt coopérative) normande, avait inventé le lait longue conservation (en 1968) = celui que l’on voit sur la table et également le type de lait le plus vendu en France.

De la Vache Qui Rit = probablement le fromage le plus exporté au monde ! Son goût varie selon le pays où il est vendu.

Et puis du beurre, du sucre et des confitures.

breakfast central african republic

© Raquel Villaecija & Alberto Rojas Blanco

breakfast central african republic 2

© Raquel Villaecija & Alberto Rojas Blanco

breakfast central african republic 3

© Raquel Villaecija & Alberto Rojas Blanco

Breakfast in Hamburg, Germany

Mon tout premier petit-déjeuner, le matin, est seulement composé d’un café sucré au lait. L’idée d’avoir un café juste après le réveil m’aide à sortir du lit le matin… Me promener dans la maison, tasse à la main, est ma routine matinale quotidienne. Ce, tout en m’occupant des fleurs et en allumant l’ordinateur, pour lire mes emails et les titres de trois journaux en ligne. Ces 45 minutes sont mon luxe de travailleuse free-lance.

My very first breakfast in the morning is just a coffee with milk and sugar. The idea of soon getting a hot coffee in a big cup helps me to go out of bed in the morning… It’s my daily morning routine to wander around in my home with the cup in my hand, caring for the flowers, to boot up my computer, to check the mails and to read the headlines of three newspapers online. Theses 45 minutes are my luxury of being a freelancer.

Good start in the morning: caring for the flowers with a coffee nearby. © Brigitte

Le petit-déjeuner suivant est ce que les Allemands appellent très souvent “muesli” (“céréales”) accompagné de yaourt et de fruits. J’ai même une cuiller spéciale pour le muesli : plus grosse qu’une cuiller à café et plus petite qu’une cuiller à soupe. Je suis donc une victime d’un bon marketing. Je ne prépare pas le muesli moi-même mais j’achète un mélange qui contient moins de sucre, auqeul j’ajoute des noix, des cornflakes et du son de blé. J’y ajoute parfois du lait et toujours du yaourt nature. Le goût sucré vient des fruits que j’ajoute : bananes, pêches – ce qui est disponible. J’ai commencé à manger des fruits le matin il y a quelques années à Bali, où ils étaient servi avec du pain. c’était véritablement une nouvelle expérience pour moi. Et normalement, je ne fait pas un dessin avec les raisins secs. Le grand sourire en raisin avec les pêche est seulement pour toi J qui part à l’aventure.

My next breakfast is very often what Germans call „Müsli“ (cereals) with yoghurt and fruits. I even have a special „Müsli“ spoon: bigger than a tea spoon and smaller than a table spoon. So I am a victim of good marketing. I don’t prepare the cereals myself but buy a certain mix with less sugar and than I add nuts, cornflakes and wheat bran. Sometimes I add a small cup of milk and always some plain yoghurt. The sugar comes from various fruits: bananas, peaches – whatever is available. I learned in Bali to eat fruits in the morning some years ago where they served it with toast. It was a real new experience for me. Normally I don’t draw with raisins on a plate. The big raisin-smile with the peaches is just for you J out in the world.

Müsli with a raisin smile from Hamburg for the world. © Brigitte

Traditionnellement, le petit-déjeuner joue un rôle important dans les habitudes alimentaires allemandes et normalement, un eprofusion d’aliments est disponible dans les familles. Les boulangeries vendent plus de 300 recettes de pain (pas dans un seul magasin bien sûr…). On trouve au petit déjeuner des oeufs, du fromage, des saucisses, de la confiture, parfois des gâteaux, du jus d’orange… Mais la vie moderne créé un mode de vie plus pratique et plus sain. Alors beaucoup d’Allemands sont habitués à manger du muesli le matin, des préparations achetées au supermarché ou bien réalisées soi-même.

Au départ, je pensais présenter un “Weißwurstfrühstück”. C’est un petit-déjeuner bavarois, mais je n’ai pas trouvé quelqu’un à Hamburg avec le typique verre de bière. La tradition dit qu’il faut le manger avant midi. Avec de la bière. Ne pas conduire après. Des restaurants traditionnels le servent effectivement uniquement avant midi.

Traditionally, breakfast plays an important role in German food habits and normally you get a lot to eat in the families. Bakeries sell bread, from more than 300 recipes (not in one shop, of course…) You get as well eggs, cheese, sausages, jam, sometimes cakes, orange juice. But modern life creates a quicker and healthier lifestyle. So many Germans are used to eat Müsli in the morning – in mixtures from the supermarkets or prepared with own receipes.

Originally I thought to introduce a „Weißwurstfrühstück“. It’s a bavarian habit, but I didn’t find a person in Hamburg with the typical beer glass. Tradition says you have to eat it before 12 o’clock – with beer. Don’t drive afterwards. Some traditional restaurants don’t serve it after 12 o’clock.


Breakfast experience by Brigitte