Another breakfast in Kurdistan, Turkey

Here is another breakfast from Marie, my friend who has traveled in Iran and Turkey not long ago.

There, she was with two other traveling fellows, staying for a few days with a Kurdish family.

No description for this breakfast, although some elements seem to be quite similar to this other breakfast + the flat bread. Hmmm, I love flat bread.

Voici un nouveau petit-déjeuner pris par Marie, mon amie qui a voyagé en Iran et en Turquie il n’y a pas longtemps.

Pour ce petit-déjeuner, elle restait avec deux amis voyageurs dans une famille kurde.

Pas de description pour ce petit-déjeuner, mais on peut voir que certains aliments ressemblent à ceux présents dans ce petit-déj là + le pain plat. Hmmm j’adore le pain non levé comme ça.

kurdish breakfast

© Nina and Jure

kurdish breakfast

© Nina and Jure

Breakfast near Pergame (Turkey)

Marie has just come back fom a few week trip in Iran and Turkey, including the Turkish Kurdistan.

Marie revient juste de quelques semaines passées entre l’Iran et la Turquie, dont le Kurdistan turque.Pergame 1

© Marie Magarinos

Here she shares with us a breakfast near Pergame, where she spent a few days with a local family.

Elle partage ici avec nous un petit déjeuner qui se passe près de Pergame, dans une famille avec qui elle est restée pendant quelques jours.

Pergame 2 breakfast

© Marie Magarinos

In this breakfast: fresh tomatoes, cucumber, pepper, eaten with black and green olives.

In a wide ramequin there was some olive oil mixed with origano, to pour bread in it. Apparently, delicious! The bread is in between flat and leavened.

There was also feta cheese, two types of it: an older (stronger) and a younger (lighter) type.

Sometimes, there was also pasteurized cheeses.

The jam was homemade. There was also honey.

There was no fruits or fruit juice.

Sometimes, they also had an egg (hard boiled or omelette) after eating the vegetables.

Making cofee is a kind of ceremony. The coffee must cook and boil.

Dans ce petit-déjeuner : des tomates, du concombre et des poivrons, mangés avec des olives vertes et noires. On commençait par cela.

Dans un ramequin large il y avait de l’huile d’olive mélangée à de l’origan, on trempe du pain dedans. Apparemment, c’est délicieux ! Le pain n’est ni totalement plat, ni totalement levé.

Il y avait aussi de la fêta de deux sortes : le la plus vieille et plus forte, et de la plus jeune, moins forte en goût.

Parfois il y avait aussi d’autres fromages, pasteurisés.

Les confitures étaient faites maison et il y avait aussi du miel.

Il n’y avait pas de fruits ni de jus de fruit.

Parfois, on cuisinait aussi des œufs que l’on mangeait après la salade de légumes.

Faire le café était une sorte de cérémonie. Le café doit cuire et bouillir.